mercredi 19 février 2014

Le portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde


Edition : Pocket
Format poche
Parution : 06/01/2009

384 pages



Résumé : « Si je demeurais toujours jeune et que le portrait vieillisse à ma place ! Je donnerais tous, tout pour qu'il en soit ainsi. [...] Je donnerais mon âme ! »

Mon avis : Une très bonne découverte. Le roman est intriguant et agréable à lire.
Je tiens à noter que, pour faire une critique de ce genre de roman, on est parfois un peu obliger d’expliquer ce qui se passe pour pouvoir l’analyser. Je mets donc en garde contre d’éventuels spoilers (même si je vais faire au mieux pour ne pas raconter le déroulement de l’histoire).
L’histoire se déclenche à partir du portrait peint par Basil, un ami de Dorian Gray. Ce-dernier, jaloux de l’éternel beauté de son portrait fait le vœu d’échanger sa condition avec le portrait : il souhaite ne pas vieillir et que ce soit son portrait qui vieillisse. Sa rencontre avec Henry va lui ouvrir la porte à toutes les tentations : il est beau, il est jeune et désire alors en profiter au maximum.
Ici, le portrait est en quelque sorte le personnage principal, le moteur de l’histoire. Sans lui, Dorian ne se serait pas autant révélé et serait resté un homme de la haute société parmi d’autres.
Il y a trois personnages qui forment un trio :
-Basil : le peintre inspiré par la beauté de Dorian mais qui reste assez renfermé, ne s’ouvre pas aux mêmes plaisirs que ces amis. C’est un peu la voix de la raison mais qui ne profite pas de la vie.
-Henry : l’ami source de toutes les tentations. C’est lui qui initie Dorian au théâtre, au club, aux soirées… Il a une vision particulière du beau, la seule chose intéressante dans la vie, et déteste la routine.
-Dorian : jeune et riche personnage qui va se laisser tenter par les joies de la vie, profitant de sa beauté.
Une première question se pose : qu’est-ce que le beau ? On sent que l’auteur est fasciné par cette question.
Il met aussi en avant une interrogation sur ce qui est moral et ce qui est mal en confrontant les trois personnages. Ceux-ci n’ont pas la même notion de la limite entre bien et mal. Par exemple, Henry juge la réputation de Dorian comme bonne, car il est considéré comme éternellement beau et surtout pas ennuyant. A l’inverse, Basil met souvent en garde Dorian à propos de certains de ses comportements qui sont parfois égoïstes et tout et qui abîme son âme
La troisième interrogation est la suivante : est-ce que demander à être éternellement beau signifie que l’on doit pactiser avec le diable ? Depuis son vœu, Dorian Gray voit son âme se noircir à travers son portrait à cause des torts qu’il commet.
Il y a un aspect fantastique dans ce roman : le portrait semble avoir une vie, il évolue à mesure du temps, mais seuls Dorian et Basil voient sa dégradation, donc on peut se demander ce qu’il en est de cette frontière entre réel et fantastique, ou est-ce que les personnages n’imaginent pas ce portrait à cause des remords qu’ils éprouvent. Basil regrette d’avoir peint ce portrait et Dorian accuse le portait d’être la cause de la dégradation de son âme.
J’aime beaucoup la dimension fantastique dans la littérature anglaise du 19e siècle. Par exemple, on la retrouve dans Frankenstein de Mary Shelley (1818) et L’étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde R.L. Stevenson (1886). Cela apporte une nouvelle dimension à un roman qui fait qu’on a toujours pleins d’interrogations dans la lecture sans réponse, ce qui nous pousse à réfléchir.
Le roman se lit très facilement et très rapidement : il de fait que 250 pages environ et on n’est pas jamais par trop de références culturelles. D’ailleurs, celles-ci sont surtout des références théâtrales ou mythologiques dans lesquelles les personnages retrouvent les codes du beau.
De plus, le style de l’auteur est original : il ne s’embarrasse pas de longues descriptions, les personnages se connaissent déjà. Tout commence avec le portrait même si on ne le voit quasiment jamais et tout ce dont on doit savoir des personnages en découle.
Pour conclure, c’est une très bonne lecture, très intéressante et qui pose quelques pistes de réflexions. Il brouille la frontière entre réalité et fantastique ce qui renforce les interrogations de l’histoire. Un roman à découvrir !

22 commentaires:

  1. C'est bon je le met dans ma WL et dès que j'en ai l'occasion je l'achète !!
    "Qu'est-ce que le beau?" cela me rappel les cours de philo ^^

    Lulubel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah j'ai aussi pensé aux cours de philo en faisant ma chronique... ^^
      Oui il faut que tu le lises :) J'espère qu'il te plaira

      Supprimer
  2. Comme tu m'as donné envie de lire ce livre je n'ai pas lu toute ta chronique mais vu que tu as aimé et qu'apparemment y a pas trop de descriptions, je le lirai surement un de ces quatre.

    RépondreSupprimer
  3. Oh, un de mes classiques préférés ♥ Wilde est un vrai génie. Je suis carrément tombée amoureuse du personnage de Lord Henry. Ta chronique est super ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, un super auteur. Je regrette de ne pas avoir lu une de ces œuvres plus tôt :)

      Supprimer
  4. oh un jour il faudrait vraiment que je lise ce livre que je n'ai jamais tenté. Pourtant c'est vraiment un classique ! Par contre j'aime toujours les films reprenant le personnage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui :) j'espère que tu le liras un de ces jours

      Supprimer
  5. Oscar Wilde, c'est un peu mon amoureux. Il faudra que je relise ce livre-ci. Contente qu'il t'ait plu :)

    RépondreSupprimer
  6. C'est un livre qui m'intrigue pas mal...
    J'avais bien envie de voir l'adaptation ciné (avec Ben Barnes <3) mais si je le fais, je lirai le livre avant quand même =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laisse toi tenter :)
      Je n'ai pas vu l'adaptation, mais j'espère que les deux te plairont !

      Supprimer
  7. Je suis contente que tu aies apprécié cette lecture ! Je l'ai lu il y a quelques années, et j'avais beaucoup aimé :) Reste à découvrir d'autres écrits de Monsieur Wilde :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je compte bien lire d'autres de ces oeuvres :) (le tout c'est de savoir quand ^^).

      Supprimer
  8. J'ai adoré ce livre. Et ils en ont fait une BD chez delcourt qui est très chouette elle aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne savais pas qu'il y avait une BD tiré du roman c'est intéressant, merci pour l'info :)

      Supprimer
  9. C'est bizarre en lisant ton avis et les commentaires, j'ai l'impression que je suis la seule à ne pas avoir apprécié ce livre... J'ai trouvé le personnage très hautain et l'écriture dans le même style...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sure que d'autres ne l'ont pas forcément aimé comme toi t'inquiète pas ^^
      Tu as raison sur le caractère du personnage

      Supprimer
  10. Ca fait déjà longtemps que j'ai envie de lire ce livre mais j'arrive pas à me décider.

    RépondreSupprimer
  11. J'ai vu le film, (qui m'avait effrayé un peu *grande flippette*) mais qui était quand même pas mal, du coup ta chronique me donne envie de le lire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le liras un de ces jours :)

      Supprimer