jeudi 2 janvier 2014

Le Clan des Otori T2 : Les Neiges de l'exil de Lian Hearn


Edition : Gallimard
Grand format
Parution : 25/09/2003

352 pages



Résumé : Takeo, désormais héritier du puissant clan des Otori, s'est engagé à rejoindre les rangs criminels de la Tribu, reniant ainsi son éducation pacifique, abandonnant ce qui lui revient de droit, territoire, fortune et pouvoir, renonçant aussi à son amour pour Kaede.
Mais la Tribu peut-elle éloigner Takeo de son destin ? Le chemin qu'il choisit le conduira au paroxysme du danger, de l'épreuve et du sacrifice, au cœur des montagnes glacées du Pays du Milieu.
Kaede, pion utile dans le jeu des seigneurs de la guerre, devra quant à elle mettre en œuvre toute son intelligence, sa beauté et sa ténacité pour s'imposer dans le monde des hommes tout-puissants et garder son précieux secret

Mon avis : Le second tome n’est pas un tome d’action mais de préparation avant le dernier (il s’agit d’une trilogie au départ).
Chacun des personnages évolue dans son sens et, alors que leur futur semble tracé, tous veulent choisir le déroulement de leur vie en défiant les règles en place.
Takeo fait son apprentissage auprès de la Tribu mais il ne se sent pas à sa place. Son amour pour Kaede et son défunt père adoptif va l’amener à se détourner de son chemin déjà tracé par la Tribu.
Chaque choix que vont faire les personnages va donner une nouvelle direction à l’histoire. La fin est incertaine, on ne sait jamais d’avance ce qu’il va se passer.
Les personnages veulent évoluer librement mais l’auteure nous amène à nous demander si cela est vraiment possible : Takeo fait l’objet d’une prophétie à laquelle il ne pourra pas échapper.
J’aime beaucoup Kaede car c’est une jeune femme ambitieuse, qui ose s’imposer face aux hommes et qui est prête à tout pour ses sœurs et les gens qui lui sont loyaux. On ressent un peu de compassion pour elle alors qu’elle ne peut pas vivre son amour avoir Takeo et qu’elle s’enfonce dans un piège en acceptant l’aide d’un autre homme très influent. Tout semble contre l’expression de cet amour, il parait comme interdit par l’ensemble de la société, et les personnages n’ont pas le droit à la parole (ils doivent jouer le rôle que la société dicte pour eux).
La fin nous donne hâte de lire le troisième tome : que vont devenir les deux personnages principaux ? Leurs choix personnels ne vont-ils pas jouer en leur défaveur, retournant leurs alliés contre eux ?
Bref, une très forte intrigue et un pur régal de lecture du fait de la finesse de l’écriture.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire