vendredi 27 décembre 2013

Princesses mais pas trop T3 : La vengeance du Petit Chaperon Rouge de Jim C. Hines


Edition : Pocket
Format poche
Parution : 15/07/2011
384 pages



Résumé : Elle porte une cape rouge et elle est très, très en colère.
Dans le conte, il était question d’un capuchon rouge, d’un loup et d’un chasseur. Depuis, Vermeille a bien grandi et se fait appeler « la dame à la Chape Rouge ».
Son métier : tueuse à gage.
Son seul échec connu : le meurtre raté de Talia, alias la Belle au bois dormant.
Cent ans plus tard, ces deux vieilles ennemies doivent faire équipe et oublier leur différend, car une nouvelle mission leur a été confiée. Elles doivent anéantir les fées qui ont pris le contrôle du royaume. Oui, rien que ça. Mais elles seront quatre pour atteindre leur objectif et ce n’est pas le grand méchant loup qui les arrêtera.

Mon avis : Jim C. Hines nous offre encore une fois un pur moment de plaisir.
Ce coup-ci, nous entrons dans l’histoire dans la princesse Talia (alias la Belle au bois dormant alors que son passé la rattrape.
Je trouve le titre hélas mal choisi, car même si le petit Chaperon rouge apparaît dans l’histoire, elle est pour moi loin d’être le centre de l’histoire.
J’ai trouvé intéressant le fait de changer de décor et d’aller dans le pays natal de Talia. Là, nous découvrons son passé, et l’auteur cherche à donner de la profondeur à son personnage en insistant sur le poids de ses souvenirs.
Aussi, l’auteur donne une nouvelle dimension. Ce qu’a vécu le personnage est ici une vie peu enviable entre la malédiction des fées et la cruauté de ceux qui voudraient la voir morte (entre autres sa belle-mère qui désire régner sur Arathéa).
Mais l’histoire de la Belle au bois dormant est loin d’être fini : d’un côté on veut la tuer car elle peut être un obstacle au trône, de l’autre une fée veut contrôler le monde. Talia se trouve donc mêler dans tout cela et elle doit aider son pays tout en restant dans l’anonymat. Le tout en survivant à la Chasse, bien entendu.
De nouveaux personnages apparaissent. Ils ont été présents à des moments importants dans la vie de Talia avant qu’elle rejoigne Lorindar. Le sort de sont amie Faziya lui donne une réelle motivation à sa quête, et on ressent bien l’influence de ses sentiments tout au long du texte.
Le livre se lit très rapidement et il est bien rythmé. L’auteur a aussi su créer quelques rebondissements qui se nous laissent découvrir le sort final de chacun vraiment qu’à la toute fin.
Blanche et Danièle ne sont pas oubliées dans l’histoire même si elles restent assez secondaires à mon avis. Blanche est amenée à se poser des questions : que devient son lien avec Talia alors que celle-ci se rapproche de son amie d’antan. Ayant tous ressenti cela alors qu’un ami tend à s’éloigner de nous, nous éprouvons en partie sa peine.
Je le recommande vivement car c’est une très agréable lecture et l’auteur a le mérite d’avoir réussi à créer un passé complexe et cohérent pour le personnage.

Et j’espère que le tome 4 nous réserve la même surprise pour Blanche qui reste le personnage le plus énigmatique à présent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire