mercredi 23 octobre 2013

Princesses mais pas trop T2 : La folie de la Petite Sirène de Jim C. Hines

Edition : Castelmore
Grand format
Parution : 08/04/2011
446 pages


Résumé : La Petite Sirène n'est pas celle que vous croyez.
On vous a raconté que la Petite Sirène s'est sacrifiée pour son prince? C'est faux! La princesse Lirea est devenue folle et entend débarrasser son océan de tout navire, équipage compris. Lors d'une sortie en mer en compagnie de ses trois espionnes, la reine de Béatrice de Lorindar est attaquée: la Petite Sirène, armée d'un couteau ensorcelé, arrache l'âme de la reine à son corps avant de s'enfuir.
Une nouvelle mission pour Danièle, Talia et Blanche : retrouver Lirea et briser l'enchantement qui maintient Béatrice entre la vie et la mort.
 
Mon avis : Là encore, Jim C. Hines nous proposes une histoire captivante. Je trouve qu’il explore le conte encore plus loin, nous offrant une vision nouvelle de ce qu’il en est.
Dans ce tome, la petite sirène, Lirea, est emprunte à la folie, et on nous annonce dès le résumé qu’elle a tué son prince. Je pense que beaucoup de lecteurs ont du se dire : « Comment ça ? La petite sirène, tuer son prince ?! Après tout ce qu’elle a fait pour pouvoir vivre avec lui ?! ». J’avoue avoir été un peu perturbée, d’autant plus qu’elle adopte un comportement hostile le long de l’histoire envers nos trois héroïnes.
L’histoire commence fort. En l’espace d’un chapitre le cadre est posé : les ondins attaquent les humains en visite de courtoisie, et Béatrice ne va pas être épargnée… en fait, elle est sur le point de mourir.
A partir de là, les trois princesses vont se lancer sur les eaux pour retrouver la sirène et sauver la reine.
Les trois femmes vont s’entourer de nouveaux compagnons, et parfois même les méchants deviennent les gentils et vice versa. Il y a tout d’abord Lannadae, la sœur de Lirea, qui veut à la fois sauver celle-ci mais aussi sauver la reine Béatrice qui lui a offert asile. Elle est plutôt un symbole de neutralité. Ensuite il y a le capitaine Hephyra, une dryade qui, malgré sont tempérament bien trempé, va être essentielle avec son bateau dans l’accomplissement de la quête des princesses.
On en arrive ensuite à la rencontre avec Morveren, la grand-mère des deux sirènes royales. C’est une puissante sorcière dont la motivation explicite est de sauver Lirea… A vous de découvrir la totalité de ses intentions. Enfin, il y a Varisto, le prince d’Hilad, qui s’attaque d’abord au bateau le Philippa, et finalement il va se ranger du côté des alliés, puisqu’il cherche simplement à venger son défunt frère (l’amant de Lirea).
C’est un récit très rythmé, il n’y a pas de passages creux. Imaginé une mer à perte de vue (ça tombe bien puisque dans ce tome on ne fait que naviguer, sans vouloir faire de traits d’humour très moyens). Et bien quand il n’y a pas encore d’actions épiques, dites-vous que c’est le calme avant la tempête.
Quant aux héroïnes principales, Cendrillon, la Belle au bois dormant et Blanche Neige, elles ne sont pas oubliées. Ce sont elles qui détiennent les réponses du futur car ce sont elles qui vont devoir se démener pour sauver la reine (le prince Armand n’a pas de rôle très actif, mais pour une fois que ce sont les princesses qui viennent au secours des autres :)). L’auteur explore encore plus profondément leur psychologie. Danièle est devenue plus confiante, même si elle reste prévenante envers chacun. Blanche va se montrer avide d’en apprendre plus sur la magie avec Morveren, mais elle continue à se battre pour la cause juste. Aussi, suite à une révélation sur Talia, son jugement va se voir un peu modifier vis-à-vis de la jeune femme. Enfin, Talia se montre un peu plus ouverte, et son caractère de combattante sans faille se voit un peu fossé. Elle parait un peu plus fragile, mais en même temps je trouve qu’elle nous devient plus compréhensible.
A mesure que l’histoire avance, Lirea nous apparaît finalement comme une personne non pas cruelle, mais plutôt comme la victime de mauvaises intentions de départ. Elle a été subrepticement poussée à voler l’âme de l’homme qu’elle aimait pour assurer sa survie… même si la prise de conscience de ces actes la conduit à la folie.
Néanmoins, comme dans tout conte tout est bien qui finit bien, et le sort de chacun nous donne du baume sur le cœur.

A bientôt pour le tome 3 qui sortira le 15 juillet 2011 (Arg c’est dans trop longtemps !!!).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire