samedi 28 décembre 2013

Vampire academy T4 : Promesse de sang de Richelle Mead


Edition : Castelmore
Grand format
448 pages



Résumé : Comment trouver le courage de tuer celui qu’on aime ?
Le monde de Rose a basculé lors de la dernière attaque meurtrière contre l’académie : Dimitri s’est fait enlever par les Strigoï. Or Rose lui a juré qu’elle le tuerait plutôt que de le laisser devoir l’un de ces êtres cruels et sanguinaires.
Elle va devoir abandonner sa meilleure amie Lissa et partir à la recherche de Dimitri pour honorer sa promesse.

Mon avis : Un quatrième tome de bonne qualité et qui a réussi à me troubler.
Pour commencer, nous changeons de décors : direction la Russie. Alors, ça me désole un peu de quitter Saint Vladimir et on dire qu’on part sur une nouvelle histoire que celle de « Vampire academy ». Maintenant, R. Mead a su nous faire voyager en Russie avec des descriptions et toujours la vision de Rose sur ce nouvel environnement.
C’est toujours autant prenant que d’être dans la tête de Rose, de connaître toutes ses pensées et ses émotions. J’ai l’impression que l’auteure l’a fait totalement changer : elle reste parfois impulsive, mue par sa quête, mais en même temps elle commence à réfléchir aux événements aux situations, et à se poser des questions sur quoi faire, comment agir et quel futur. C’est très intéressant car nous rentrons véritablement dans la psychologie de Rose.
Nous restons quand même connectés à son ancien lycée par l’intermédiaire de son lien avec Lissa et avec les visites d’Adrian dans ses rêves. Deux histoires se déroulent en parallèle et on se rend bien compte que le récit ne se créé pas autour d’un seul personnage mais qu’il se poursuit dans tout l’espace, est c’est un aspect plus réaliste. Personnellement j’étais là, en train de lire : « Mais aller Rose ! Va rejoindre Lissa elle a besoin de toi avant qu’il ne soit trop tard !!! ». On ressent vraiment la dureté et la gravité acquises par Rose et son changement de mentalité par rapport à son passé.
La partie où Rose est prisonnière entre beaucoup dans de la réflexion : Rose cherche à comprendre où en sont ses sentiments pour Dimitri, ce que celui-ci est devenu, et elle remet en question ses acquis concernant les Strigoï. Je crois que c’est ce passage qui m’a troublée car nous rentrons vraiment profondément dans ses réflexions, nous avons vraiment l’impression d’être dans sa tête et de partager tout ce qui la touche.
Après, j’ai trouvé certains passages et certains dialogues internes un peu répétitifs et ça pouvait en devenir un peu long à terme.
A partir des premiers gros moments d’actions tout s’enchaîne très rapidement et les personnages se retrouvent à combattre côte à côte alors que nous en découvrons toujours plus sur le fonctionnement de l’esprit.
La fin arrive et annonce déjà ce qui va venir dans le tome 5. Le suspense et le désir de découvrir la suite grandissent vite et c’est là qu’on se rend compte que nous n’avons pas le tome 5 dans notre PàL :)

En bref, même si je ne m’attendais pas à ce virage de l’histoire je reste agréablement surprise et j’étais soulagée de revenir à Saint Vladimir, là où est le véritable cadre du roman, alors que de nombreuses surprises nous attendent. L’histoire est donc toujours aussi géniale et captivante !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire