jeudi 24 octobre 2013

Le Dernier Souffle T3 : L’Ame de Fiona McIntosh

© Sarry LONG / Bragelonne 2013
Edition : Milady
Format poche
Parution : 22/10/2010
720 pages



Résumé : Il est temps de découvrir la vérité sur le Don du Dernier Souffle.
Prisonnier d’un corps dont la seule vue le met au supplice, Wyl Thirsk voit se réaliser tous ses cauchemars, jusqu’au mariage de la femme qu’il aime, avec celui qu’il hait entre tous, l’ignoble roi Celimus.
Pour se délivrer du sortilège du Dernier Souffle, il doit devenir roi de Morgravia. Malheureusement, le chaos engendré par le Don de la sorcière le plonge au coeur de combats sans fin auxquels il n’est pas sûr de survivre. Mais le veut-il seulement ? Car pour sauver Valentyna, il est prêt à tous les sacrifices… y compris celui de sa vie.
 
Mon avis : Depuis le temps que je l'annonçais, enfin j'ai lu le tome 3 !
Du fait qu'ai fait fait une brève pause entre le tome 2 et le tome 3 et que j'ai mis la barrière très très haute pour se dernier tome, j'ai mis un peu de temps à me réimprégner de l'intrigue comme il faut.
Désormais nous n'avons plus aucun secret à propos de chaque personnage, chaque territoire, et à propos du dernier souffle. Chacun mène sa propre stratégie pour atteindre son objectif et s'entoure de mensonges, le tout étant de ne pas mettre en danger l'autre !
Celimus semble être le maitre de la situation : il est sur le point d'épouser Valentyna, Cailech veut signer la paix entre leurs royaumes et bientôt la famille Thirsk ne serait pour lui plus qu'un mauvais souvenir...
Les rôles secondaires trouvent aussi leur place et poursuivent leur propre chemin. Ainsi, quel mélange de sentiments m'a envahie tandis qu'Elspyth état une fois de plus confronté à son cruel destin. A vrai dire, chaque personnage a un destin qui se montre sous le signe du malheur (et j'aime la manière de l'auteure à retranscrir la dimension tragique de l'histoire).
Ce que j'aime par dessus tout c'est de voir l'évolution de chaque personnalité. L'exemple de Wyl est très certainement le plus marquant : il est bien plus sûr de lui-même, plus endurci par les épreuves, et non plus cet homme à peine sorti de l'adolescence qui rougissait en présence de la belle Valentyna. Il fait preuve d'une détermination ; il lui faut vaincre Celimus.
Enfin, comme on pouvait s'en douter, les dernières pages forment une happy end. Rashlyn et Celimus ne sont plus, Wyl et Valentyna peuvent enfin être ensemble et bien d'autres... Nous sommes tout simplement soulagés et heureux pour eux. Et puis, il y a quand même des éléments dont on ne pouvait pas être totalement certains comme le corps final de Wyl.
Jusqu'au bout Fiona McIntosh a maintenu l'intrigue et c'est ce qui fait d'elle un très bon auteur de fantasy ! Il me tarde de lire sa nouvelle histoire : l'Appel du Destin. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire