jeudi 24 octobre 2013

L'appel du destin de Fiona McIntosh

Edition : Castelmore
Grand format
Parution : 14/01/2011
384 pages



Résumé : Griff n'est pas un garçon comme les autres: il a le pouvoir d'entendre les pensées des gens.
Un don qu'il est tentant d'exploiter quand on travaille dans un cirque. Mais quand Griff dévoile les secrets des spectateurs en public, le numéro tourne à la catastrophe. Heureusement, il peut compter sur l'aide de son amie Tess et de ses créatures magiques.
Ailleurs dans le royaume, Lute, prince héritier de la Couronne, échappe de justesse à une tentative d'assassinat: son oncle ne reculera devant rien pour s'emparer du trône.
La rencontre de Griff et de Lute, tous deux assoiffés de justice, changera à tout jamais le royaume de Drestonia.
 
Mon avis : Encore une fois Fiona McIntosh nous entraine dans une palpitante aventure.
Le récit se découpe en deux parties qui se déroulent et évoluent en même temps : l’histoire de Griff et celle de Lute.
Au départ, chaque vit normalement, Griff travaille au cirque et Lute se montre comme le parfait héritier. Puis quelque chose vient bouleverser leur vie : le chef du cirque veut exploiter Griff pour ses talents de télépathe, et ce-dernier rencontre Tess et ses créatures avec qui il va nouer un lien d’amitié fort. L’oncle de Lute arrive en ville avec des idées bien sombres. Ceci est typique des romans de l’auteure : un problème surgit sous un aspect tragique, le destin des personnages leur échappent et à cet instant là tout semble sans espoir.
Le parallèle entre l’évolution des deux personnages est vraiment bien fait : tous deux se retrouvent finalement à devoir fuir leur vie d’avant pour rester libre.
Les deux garçons ne vont se rencontrer que tardivement, mais le don de Griff va leur permettre d’entrer en contact et d’apprendre à ce connaître.
Tous deux sont aussi entourés de compagnons. Lute va trouver refuge auprès d’un géant et d’un nain, tandis que Griff va être motivé dans sa fuite par la suite malheureuse de Tess.
Tout au long du roman on a peur pour les personnages : un coup Lute se retrouve à deux doigts de se faire attraper par son oncle, puis c’est pour Griff que l’on craint (et on retient presque sa respiration) à un moment très intense du livre : aucune issue ne semble possible et son futur se promet pire que son passé.
Ce que j’aime beaucoup c’est la facilité qu’à l’auteure à nous faire apprécier réellement la compagnie des deux garçons. Du haut de leurs treize ans, ils doivent déjà faire preuve de courage pour se protéger et aider ceux qu’ils aiment. Et puis, en même temps, ils conservent une certaine innocence, pureté.
Un lien étrange unit ces deux jeunes gens. Et avant que Pilo ne vienne éclairer un point laissé dans l’oubli, je ne m’étais pas douter une seule seconde de toute la nature cachée de ce lien. Je ne sais pas si ça la fait aux autres lecteurs, mais personnellement j’étais tellement absorbée par l’histoire que je n’avais pas fait attention à certains détails pourtant évident maintenant que j’y repense !
De plus, j’aime bien les personnages que sont Olof l’Amer et Calico Grace. Au-delà de leur apparence rustre et sans grande beauté, ainsi que leur attitude parfois hostile, ils sont essentiels à l’avènement d’une fin heureuse. L’épilogue me fait espérer qu’un roman viendra éclairer leur histoire très complexe mais qui leur donne une profondeur appréciable (Pitié, faites que l’auteure écrit leur histoire !!! Si vous entendez des informations là-dessus pensez à moi :) ).
En bref, j’ai adoré. La lecture est agréable, une fois qu’on commence à lire on ne peut s’y détacher car le récit parvient vraiment à nous captiver. Je le recommande fortement pour toutes celles et ceux qui ne l’aurait pas déjà lu, ainsi qu’aux adultes qui hésitent pensant à trouver dans ces pages quelque chose pour les adolescents uniquement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire