mercredi 23 octobre 2013

Gone T1 : Gone de Michael Grant

Edition : Pocket Jeunesse
Grand format
Parution : 07/05/2009
588 pages



Résumé : Imaginez. En plein cours d'histoire, ils sont en train de prendre des notes quand tout à coup... plus de professeur ! Affolés, ils sortent de classe et se rendent compte qu'il n'y a plus aucun adulte. Comme s'ils s'étaient évaporés. En fait, tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser.Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d'euphorie, les enfants doivent maintenant s'organiser pour survivre. Qui va s'occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence ! Sam devient malgré lui l'un des responsables de l'organisation mais, bien vite, il va devoir affronter d'autres chefs de bandes, aux idées beaucoup plus sombres.
 
Mon avis : Une agréable découverte.
Je m'étais laissée tenter il y a quelques temps maintenant alors que beaucoup de personnes m'en ont parlé sur des forums.
Gone mêle la science-fiction au fantastique, et ce mariage dans un très bon résultat.
L'idée est plutôt originale : toutes les personnes de moins de quinze ans se retrouvent isolées du reste du monde et certains, les mutants, ont des pouvoirs spéciaux.
C'est intéressant de constater comment ce roman ressemble en plusieurs points à notre réalité : des enfants qui se jetent sur la nourriture (ou les français sur l'essence lors des grèves de 2010 par exemple), des personnes qui tentent de s'organiser et d'autres qui cherchent à imposer leur autorité, etc.
Deux groupes s'opposent : celui de Peridio Beach mené par Sam, et les élèves du Pensionnat Coates.
L'auteur nous invite à suivre leur avancée alors que la situation devient de plus en plus critique (diminution des provisions, problèmes de gestion, et autres), que les personnages cherchent à trouver une raison à l'irrationalité de cette situation, et que la peur des disparitions alors que ces-dernières se passe quand on fête ses quinzes ans s'infiltre dans les têtes de chacun.

Un roman qui développe avec intérêt la psychologique de chacun d'après leur personnalité et leur histoire de départ et leur place dans cette nouvelle vie. Gone ne laisse rien au hasard, et tous choix entrainent des conséquences parfois désastreuses quant à la survie du groupe. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire