samedi 9 novembre 2013

Les Chroniques des Elfes T3 : Le Sang des Elfes de Jean-Louis Fetjaine

Edition : Pocket
Format poche
Parution : 12/05/2011
288 pages



Résumé : Une guerre sans précédent est sur le point de faire basculer l’équilibre du monde. Les armées de Celui-qui-ne-peut-être-nommé s’apprêtent à assaillir la forteresse d’Agor-Dôl. Les elfes de la forêt d’Eliande, les nains de la Montagne noire et les hommes du royaume de Logres, pourtant ennemis historiques, n’ont d’autre choix que de s’allier.
Lliane, évadée des Terres Noires et recueillie par les nains de Troïn, a rejoint le royaume des elfes. C’est elle, la princesse bientôt couronnée reine, qui devra apaiser les rivalités et mener la lutte. Une gigantesque bataille s’annonce. Quelle que soit son issue, le monde en sera changé à jamais.

Mon avis : Je viens enfin de terminer cette saga dont j’en garde beaucoup de positif.
Dès les premières pages nous sentons que la guerre se prépare, nous ne mettons pas cent pages à rentrer dans l’ambiance, mais pas uniquement. Comme vous le savez, cette saga retrace l’histoire précédant celle de La trilogie des elfes et on en aperçoit ici les premiers éléments. L’auteur respecte ainsi la concordance entre les deux romans.
L’histoire ne met pas trop de temps à s’instaurer même s’il s’agit surtout de la description de la situation. Nous ressentons bien l’ambiance tendue notamment lorsque la narration s’en va du côté des nains qui sont déjà en pleine bataille.
La difficulté est de se rappeler qui est chaque personnage et ce qu’il a déjà fait dans les précédents tomes car il y en a une multitude. Heureusement, l’index des personnages placé au début nous aide un peu dans ce sens-là.
Au fil des pages, nous nous rendons bien compte que Lliane est l’élément de l’union entre les peuples pour combattre leur ennemi commun. Elle réussit à établir le dialogue avec chaque dirigeant. Par contre, je trouve que ce personnage est beaucoup moins exploré qu’auparavant est c’est un peu dommage. En fait, je trouve dans ce tome que l’auteur a moins tenu à s’arrêter sur certains détails.
Il y a quand même une évolution des personnages entre Lliane et Pellehun qui accèdent au trône, ou encore Gaël qui décide de se retirer dans son pays natal où il va opérer à de grands changements. L’histoire ne fait donc pas du sur-place, elle avance pas à pas.
Avant qu’arrive la bataille, nous avons le droit à la vision des armées réunies des hommes et des elfes et composées de milliers d’êtres. Au départ, cette armée combinée semble indestructible, mais quand on entrevoit l’immensité de celle des Terres noires qui s’acharne sur la Montagne rouge, nous craignons que la victoire ne soit pas au rendez-vous (et ce qui suit va nous prouver que bien des difficultés l’attendent).
Enfin, arrive la dernière bataille. Les armées arrivent tant bien que mal à repousser les vagues d’ennemis, et l’auteur met en avant la difficulté qu’ont les peuples à coordonner au mieux leurs attaques, chacun ayant sa stratégie en tête selon son mode de fonctionnement habituel. En fait, ces armées doivent s’allier alors qu’elles ne savent comment fonctionne l’autre. Dans les deux camps les morts se multiplient et telle est l’affreuse réalité de la guerre.
Toutefois, j’aurais aimé que l’auteur ose un peu plus approfondir les combats dans la description, au-delà de celle d’une véritable confusion et de l’ambiance, histoire de donner encore plus de réel à la scène.
L’histoire se termine ainsi, sans véritable fin (puisqu’elle se poursuit dans l’autre saga), mais elle fait apparaître les premiers éléments de la nouvelle alliance entre les races, comme la création de la Table ronde et les promesses de s’y réunir.
Pour conclure, cette saga est très agréable à lire pour tous les fans de la fantasy. L’auteur a un très beau style d’écriture. Et puis s’est intéressant de voir comment l’auteur imaginait l’histoire avant sa première saga, et par-là cela lui donne plus de profondeur.
A découvrir pour tous ceux qui ont connus les premiers livres et qui hésiteraient encore !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire