samedi 9 novembre 2013

Alanna T4 : La lionne de Tortall de Tamora Pierce

Edition : Hachette
Grand format
Parution : 23/03/2011

264 pages



Résumé : Alanna s’est imposée à tous comme un véritable chevalier. Victorieuse au combat, parfois surnommée « la Lionne », elle n’en demeure pas moins une jeune femme confrontée à ses propres questions…
Pourtant, lorsque le royaume de Tortall est menacé, l’heure n’est plus au doute : Alanna doit retrouver le légendaire Joyau du Dominion. Seule cette pierre magique peut sauver le pays. Face à Alanna surgit alors le pire de ses ennemis, tout juste revenu d’entre les morts…

Mon avis : Très agréable lecture même si elle reste simple et m’a parue trop courte.
Il se passe plusieurs choses dans ce tome, Alanna va en quête du Joyau du Dominion, puis elle revient à Tortall où une menace guette encore.
Chaque action se déroule un peu trop vite : sa rencontre avec Liam est vite raconter (j’aurais voulu un peu plus de jeu entre eux), la quête du Joyau est un peu trop vite conclue et donc il manque de l’intensité au texte et de profondeur (ce qui ne nous laisse pas vraiment le temps d’entrer dans l’histoire et par-là la ressentir comme réelle).
Le dernier combat est par contre bien narré à mon goût. Nous arrivons bien à nous le représenter. Et finalement nous ne nous arrêtons pas au fait que la situation s’arrange trop facilement.
Petit point négatif : on change très souvent de point de vue : un coup nous assistons à l’avancée d’Alanna, puis nous nous retrouvons aux côtés de Jonathan avant de suivre George…
Autre chose, nous comprenons sans mal à la situation qui menace Tortall mais personnellement j’ai eu du mal à bien comprendre comment fonctionne la magie dans tout cela, le lien qu’elle créé entre les personnages. Ce qui est bien avec l’auteure c’est qu’on a le droit à une bonne exploitation de l’héroïne. Celle-ci, femme chevalier, n’est toujours pas acceptée pleinement par les autres et cherche à réaliser un exploit extraordinaire pour prouver sa valeur. Mais ce coup-ci, Tamora Pierce nous propose une nouvelle vision de la jeune femme. Elle commence à rechercher véritablement l’amour malgré son tempérament d’aventurière. Elle développe ainsi les mêmes sentiments qui nous animent tous, même les personnes les plus ambitieuses.
A la fin tout est bien qui finit bien, même si certaines personnes sont mortes pour sauver le reste de la population. J’étais trop triste quand xxxx s’est éteint car je l’aimais beaucoup. Mais dans l’ensemble les survivants trouvent leur bonheur, et même Alanna parvient à faire le deuil des défunts (pour lesquels elle culpabilisait de leur mort) et peut enfin se laisser aller aux sentiments.
Une très bonne saga pour tous les jeunes débutant dans la fantasy !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire