mercredi 30 octobre 2013

L'été où je suis devenue jolie T1 de Jenny Han

Edition : Wiz – Albin Michel
Grand format

304 pages



Résumé : Comme chaque été, Belly, sa mère et son frère passent les vacances chez Susannah et ses deux fils, Conrad et Jeremiah. Belly est très attirée par le sombre Conrad, même s’il reste indifférent à elle. Sous le soleil éclatant, les nuages pointent à l’horizon : Belly tombe follement amoureuse de Conrad qui accumule les conquêtes sous ses yeux. Jeremiah se déclare à Belly qui le considère comme un ami. Et entre les pichets de thé glacé, les baignades nocturnes, le sel de l’océan sur la peau, un drame couve. Belly dont le cœur bat la chamade, sent que quelque chose va changer, pour toujours…
 
Mon avis : J’en avais entendu beaucoup de bien, et je dois reconnaître que c’est un roman qui m’a beaucoup touchée.
Le récit est amené par un point de vue interne : celui de Belly. La jeune fille vient passer comme toujours l’été à Cousins Beach là où se trouve sa seconde famille de cœur. Elle se rend compte que les garçons ne la regardent plus de la même manière ; elle est devenue une belle femme.
Belly voudrait que cet été soit à la fois différent mais en même temps qu’il soit par certains aspect semblable aux autres. Ses relations avec les garçons (Conrad, Jeremiah, et son frère Steven) ne modifient au fil des événements. Elle se rend compte que chacun d’eux a changé et que l’été prochain ne sera plus jamais pareil.
Tout au long des pages elle nous raconte certains pans de ses étés passés. Ceux-ci montrent bien la complicité qu’elle a avec les garçons, leurs relations et comment celles-ci évoluent. On peut constater le véritable changement entre un été de ses onze ans et cet été où elle a quinze ans.
Ce qu’on éprouve pour les êtres qui l’entourent sont les mêmes sentiments que ceux de Belly. Jeremiah est le bon copain même s’il est plus difficile désormais à la jeune femme de se confier. Quant à Conrad, à la fois on l’aime mais aussi il nous tape sur les nerfs quand il se montre exaspérant vis-à-vis de son entourage.
Cet été, un personnage arrive et va mettre en place un triangle amoureux ; il s’agit de Cam que Belly avait déjà croisé dans le passé. La jeune femme va se lier à ce-dernier et ils vont sortir ensemble alors que, malgré ses mensonges à elle-même, le cœur de Belly reste réservé à Conrad. Une véritable intensité se fait ressentir dans le texte : qui finalement va-t-elle choisir (on aimerait tous que ce soit Conrad mais la situation entre eux se dégrade), arrivera-t-elle à être heureuse ?
De plus, la communication avec Conrad est de plus en plus dure. Le jeune homme reste renfermé sur lui-même, il boit et fume, envahi par ses problèmes personnels dont on ne connaît la réelle profondeur qu’à la fin. Ce comportement le rend irritable et fait place à une relation tendue avec Belly. Toutefois, il se montre par moment agréable et prévenant ce qui persiste à nous le faire aimer.
La relation qu’elle entretient avec sa mère de sang (Laurel) et sa mère de cœur (Suzannah) est aussi quelque peu modifiée. Elle accorde beaucoup plus de temps à son petit ami qu’aux deux femmes qui lui cachent un secret boulversant. Là encore on voit l’évolution des relations entre une adolescente presque femme et sa mère avec laquelle elle partageait auparavant énormément de choses.
A la fin, tout se termine bien même si on sait que l’été prochain risque fort d’être différent.
En bref, un roman fort en émotion, impossible de ne pas s’attacher à cette jeune femme en qui on s’identifie. Je n’arrive pas à vous n faire une chronique exhaustive tant je trouve qu’il  y a de quoi dire ! Ce qui prouve que ce roman est à lire d’U.R.G.E.N.C.E. pour tous ceux qui hésiteraient encore !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire