jeudi 24 octobre 2013

Les Eveilleurs T1 : Salicande de Pauline Alphen

 Edition : Hachette
Grand format
Parution : 24/11/2010
528 pages




Résumé : Claris a 12 ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile. Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre. Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage...

Mon avis : Des personnages profonds, un monde empreint de mystères, une écriture magique.
J'ai tout simplement adoré ce roman !
Les personnages sont présentés sous tous les angles, Pauline Alphen nous présente les personnages de telle manière que l'on à l'impression de les connaitre depuis toujours. Les premières pages dont Claris fait l'objet m'ont totalement accrochée, comme si j'étais moi-même Claris. Aucun détail n'est laissé au hasard, chaque personnage est finement étudié jusqu'à ce que l'on sente leur présence à nos côtés.
L'univers parait lui aussi si réel ! On devine l'incroyable effort que l'auteur a fourni pour nous emmenés dans ce nouveau monde après la Grande Catastrophe. Même s'il s'agit au départ du notre, elle nous donne l'impression de le redécouvrir. Notre futur présenté ainsi nous parait tellement improbable, et pourtant chaque élément coïncide entre eux et nous sommes totalement immergés dans le Temps Présent et comprenons le Passé pas à pas avec les personnages.
L'auteur est une véritable Nomade de l'Ecriture. Nous ne lisons pas. Nous sommes Les Eveilleurs. Pauline Alphen se débrouille parfaitement pour nous partager les incompréhensions des personnages, leur avancée dans le temps. C'est ensemble que nous vivons une aventure commune. Et la fin est parfaitement frappante alors que l'histoire se termine par une totale incompréhesion alors que tout venait de s'accélerer. Un choc si fort que c'est comme si l'on venait de suspendre votre vie.
La seule chose que je trouve dommage c'est qu'il n'y ait pas beaucoup d'actions. Le tome 1 est un apprentissage du monde, il met en place le cadre dans lequel les personnages évoluent et où leur vie basculent petit à petit. (Et puis j'aurais tellement voulu en lire d'avantage !)

Enfin, c'est une très belle leçon "vert" que nous offre Pauline Alphen. C'est comme si elle ouvrait nos yeux sur notre temps et lançait l'avertissement : "Jusqu'où irons nous ?". 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire