mercredi 5 mars 2014

La Couronne des 7 royaumes - L'intégrale 1 de David B. Coe


Edition : J’ai lu
Format poche
Parution : 16/01/2013



Résumé : On a toujours répété au jeune Tavis de Curgh qu'il hériterait du titre et des terres de son père. Pourtant, le divinateur Qirsi chargé de sa révélation lui prédit un tout autre avenir, bien plus sombre, dont le premier acte baigne dans le sang d'une innocente. Commence alors pour le jeune homme une épopée tragique et merveilleuse, dont l'enjeu se confond avec celui du monde même, sur le point de connaître ses plus terribles heures.

Mon avis : J’ai bien aimé ce roman qui a un fort potentiel.
Au départ, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire car je ne voyais pas trop où l’auteur voulait nous emmener. Mais ensuite, tout s’accélère et on se prend au jeu !
Le récit est bien tissé avec de nombreux rebondissements aux intrigues. Il est fluide donc facile à lire sans se perdre et on est captivé par l’histoire, voulant à chaque fois connaître comment la situation va finir.
Malgré le nombre assez important de personnages, je trouve que c’est assez facile de retenir qui est qui et a quel rôle.
Mon préféré est Xaver qui reste fidèle envers Tavis même si celui-ci se montre parfois colérique et impoli. Concernant ce-dernier, l’auteur fait évoluer notre regard sur son comportement et son caractère, lesquels évoluent à mesure des épreuves qu’il traverse.
C’est un roman de fantasy qui correspond bien au genre : des personnages humbles, des intrigues et, comme G.R.R. Martin, pleins de conflits et de complots entre les ducs.
L’originalité est aussi la distinction entre eandi, les hommes, et quirsi, des individus ayant des pouvoirs magiques et des traits physiques distinctifs. Ceux-ci cohabitent mais on apprend qu’ils ont été en guerre dans le passé.
L’intégrale 1 montre peu à peu que certains quirsi veulent renverser le gouvernement eandi et on craint pour les eandi qui sont manipulés sans savoir d’où vient la menace. On ne sait pas quels quirsi sont gentils, lesquels sont méchants et l’auteur s’amuse de nous avec ça car on n’arrive plus à démêler tout cela.
Par contre, j’ai trouvé certaines réactions peu crédibles comme celle du duc de Kentigern, peut-être est-ce un peu trop vite amené dans le roman ?
Pour conclure, j’ai vraiment hâte de lire le second tome qui s’annonce prometteur. C’est une bonne lecture que je vous recommande et qui est digne de figurer dans les romans de fantasy talentueux.



8 commentaires:

  1. Je ne connais absolument pas !!! Mais la couverture est attirante !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes bien la fantasy je te le conseille :)
      Oui la couverture est sympa ^^

      Supprimer
  2. hoooo je ne connais pas :O j'y jetterais un coup d'oeil :D merci pour cette chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ^^ J'espère que tu le liras un jour

      Supprimer
  3. je ne connaissais pas mais j'aime bien la couverture. Fantasy ? c'est mon petit soucis, un peu de mal avec ce genre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la la couverture est sympa !
      Dommage si tu n'aimes pas trop ce genre mais je comprends :)

      Supprimer
  4. Je ne conaissais pas mais j'aime beaucoup ce genre d'ambiance! Ca me tente bien :)

    RépondreSupprimer