dimanche 16 février 2014

Martys - Livre 1 de Olivier Peru


Edition : J’ai lu
Format poche

Parution : 27/03/2013



Résumé : Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d’un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu’ils se croient à l’abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d’un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d’embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer…

Mon avis : Alors que j’ai lu ce roman sans trop savoir ce qui allait en retourner, il s’est avéré être une très bonne surprise et fait parti de mes coups de cœur.
L’histoire est bien amenée de façon à ce que l’on se familiarise avec le contexte et les personnages et on s’imprègne très facilement du cadre de l’histoire.
A la découverte de chaque personnage, l’auteur nous fait les apprécier ou alors s’en méfier selon leur caractère et leur histoire. Les deux frères Irmine et Helbrand sont attachants, nous éprouvons de la compassion pour Kassis, etc. Bref, nous sommes plongés aux côtés des personnages.
Selon moi, le tome est découpé en trois temps, deux très brefs au début et à la fin et un troisième temps entre les deux, tout au long du tome. Les deux moments courts sont les plus chargés en interrogations, l’intrigue est bien posée et se renforce sur la fin : nous sentons que les deux frères vont avoir un rôle clé dans l’histoire, comme si leur futur était déjà tracé, et c’est à la fin que certaines interrogations s’éclaircissent avec surprise et étonnement (je n’en dirais pas plus pour ne pas spolier).
Ensuite, au fil des pages, la situation va connaître divers rebondissements qui ponctuent l’histoire : le roi Karmalys décide d’étendre son pouvoir, certains groupes se révoltent contre lui et d’autres personnes vont aussi essayer de prendre leur part du gâteau du royaume.
Les frères se retrouvent pris dans les manigances qui se trament et prennent de plus en plus d’importance.
Un mystère persiste autour d’eux : ce sont des Aserkers, issus d’un peuple de guerriers dont il ne reste plus beaucoup de traces, et alors que cet aspect là est un peu tu au départ, il prend de plus en plus de place quand plusieurs autres Aserkers débarquent dans leur vie. D’une part, il y a un homme borgne qui semble prédire le moindre de leurs pas et qui les surveille, d’autre part certains Aserkers vont faire subir le Martyr à Helbrand dans un but futur encore flou.
Ainsi, leur histoire et ce qu’ils font suscitent notre intérêt.
La fin est chargée en retournements de situation et en révélation. Sans révéler ce qu’il en est, juste on a l’impression qu’en réalité tout ne fait que commencer et je suis très curieuse de voir comment l’auteur va amorcer la suite.
En bref : un coup de cœur qui, de mont point de vue, n’a rien à envier aux grands noms de la fantasy et qui mérite d’être connu !

11 commentaires:

  1. Ahh merci pour ton avis! Le résumé et ton avis sont bien alléchants!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le liras un de ces jours :)

      Supprimer
  2. oh ça a l'air d'etre un très joli livre. Je ne connaissais pas celui ci mais je suis assez difficile en fantasy. Il faudrait que j'en tente plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que si tu le lis il te plaira même si tu n'es pas trop fantasy :)

      Supprimer
  3. Un roman qui me donne vraiment envie depuis que j'ai découvert Oliver Peru avec Druide! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite plus alors ! Et de mon côté faudrait que je lise Druide ^^

      Supprimer
    2. Ah oui, en plus Druide est un one shot :)

      Supprimer
  4. Coup de coeur, fantasy... ah ça fait un moment que celui-là me tente :)

    RépondreSupprimer