mercredi 1 janvier 2014

Sarah Dearly T4 : D'enfer de Michelle Rowen

Ó Anne-Claire PAYET / Bragelonne 2014

Edition : Milady
Format poche
Parution : 22/04/2011

412 pages



Résumé : Depuis que je suis vampire, ma vie est un vrai chaos. Entre mon histoire d’amour impossible et mes problèmes avec les chasseurs, je touche le fond. Mais j’ai bien l’intention de me reprendre. D’abord, trouver du travail. Or avec moi, un entretien d’embauche a vite fait de se transformer en cauchemar. Et pour couronner le tout, voilà qu’une sorcière me transforme en nocturne, une espèce de vampire dangereuse et allergique au soleil. Finie la bronzette. Génial !
Je commence à me demander si quelqu’un là-haut n’a pas une dent contre moi…

Mon avis : Nous revoilà aux côtés de cette chère Sarah Dearly. Encore une fois c’est une lecture très plaisante.
Que dire de ce tome… un mixte de Zorro avec l’apparition du Diable rouge et d’un peu de sorcellerie. Bref, c’est du fantastique pur ce qui coupe un peu des histoires de vampires toujours un peu pareil tout en conservant l’humour du livre.
Sarah n’a pas perdu de ses sarcasmes. Le langage reste simple, naturel, on sourit à la lecture, et cela sans qu’il ne devienne lourd ou vulgaire.
Une nouvelle mésaventure arrive à cette pauvre Sarah Dearly ! Elle va être la cible d’un mauvais sort et, pas de chance pour elle, ça ne va pas aller en s’arrangeant. En plus de sa condition de vampire, sa vie professionnelle et amoureuse n’est pas aux beaux jours non plus. Véronique n’est pas prête à faciliter sa relation avec Thierry ou encore d’autres s’amusent à lui planter des pieux dans le corps… Bref, un récit toujours léger et humoristique car le caractère du texte n’est pas complètement sombre et grave.
A la fin du tome, la situation ne s’est pas arrangée et l’histoire va se poursuivre dans le cinquième tome. Je trouve ça plutôt bien de poursuivre l’intrigue pour nous faire languir la suite même si on se doute un peu de la fin. Et puis, cela permet d’approfondir plus cette intrigue au lieu de faire une histoire de la durée d’un court tome.
Au final, une très bonne lecture qui donne envie de se jeter sur le tome 5 si seulement il était à portée de main !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire