mercredi 1 janvier 2014

Les Chevaliers d'Emeraude T6 : Le journal d'Onyx d'Anne Robillard

Ó Editions Michel Lafon

Edition : Michel Lafon
Grand format
Parution : 25/09/2008

480 pages



Résumé : Grâce à Kira, le Chevalier Wellan découvre le journal du renégat et y apprend le sort qui sera réservé à ses soldats si l’Empereur Noir décide d’adopter la même stratégie militaire que jadis. Effrayé, il tente de convaincre le Magicien de Cristal d’augmenter ses pouvoirs magiques. Pendant ce temps, le sorcier Asbeth envoie un nouvel ennemi à l’attaque d’Enkidiev. Tandis que les Chevaliers se portent au secours des habitants de la côte, Wellan a l’occasion de régler définitivement ses comptes avec le Roi des Elfes, et reçoit des dieux un présent inestimable… Mais il ne se doute pas que l’ennemi est beaucoup plus proche qu’il ne le pense.

Mon avis : Dans ce sixième tome, j’ai senti comme une nette améliorer de l’histoire.
Les cent premières pages restent encore assez lentes au niveau du rythme de l’histoire. Ca n’avance pas vraiment jusqu’à un rebond où les Chevaliers repartent combattre l’ennemi.
Ce que j’ai apprécie c’est que la magie pénètre enfin dans le roman. Les Chevaliers sont désormais capables de se déplacer d’un front de bataille à un autre, et j’ai ressenti le récit comme plus héroïque. Je ne sais pas vous, mais de mon côté je me suis dit : « enfin, voilà la fantasy ». Après, j’aimerais que l’auteure mette plus en avant le danger, les Chevaliers en situation inconnu et hors du royaume d’Emeraude où tout leur est connu.
Par la suite, le texte a pris un rythme plus soutenu et nous sommes peut être plus captivés par l’histoire. Il y a aussi un effort d’approfondissement des éléments même si certains points restent encore assez vagues et peu creusés.
Enfin, le tome se finit sur un grand suspense qui nous donne envie de lire le tome suivant.
En bref, j’ai bien aimé ce tome qui présente toujours une belle écriture de l’auteure.
Je vous prie de m’excuser pour cette très courte chronique mais beaucoup d’éléments plus précis me sont sortis de la tête car ça fait plus de deux semaines que je l’ai lu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire