jeudi 24 octobre 2013

Journal d'un vampire T5 : L'ultime crépuscule de L.J. Smith

Edition : Hachette
Grand format
Parution : 22/06/2011
576 pages


Résumé : Avec l’aide de l’irrésistible mais néanmoins sournois Damon, Elena a sauvé son cher Stefan du Royaume des Ombres. Mais aucun des deux frères vampires n’en est revenu indemne. Affaibli par sa longue captivité, Stefan a besoin de plus de sang que ce qu’Elena peut lui fournir, tandis que Damon, en proie à une étrange magie, est redevenu humain. Furieux, Damon veut à tout prix retrouver sa condition de vampire, entraînant Bonnie avec lui dans les ténèbres. Elena et Stefan les suivent pour libérer leur innocente amie sorcière. Pendant ce temps, c’est la panique à Fell’s Church... Matt et Meredith doivent sauver des esprits dangereux qui l’ont envahie leur ville natale, où un par un, les enfants succombent à des forces démoniaques. Matt et Meredith vont bientôt découvrir que la source du mal est plus sombre et plus proche que tout ce qu’ils auraient pu imaginer...
 
Mon avis : Voilà le dernier tome qui clôt cette saga. Pour celui-ci, mon avis reste un peu mitigé notamment sur la fin.
L’histoire est prenante, les personnages se retrouvent encore une fois séparée et leur avancée se fait en parallèle : chacun trouve son importance pour sauver Fell’s Church.
On ressent beaucoup de tensions dans certains passages comme le procès de Matt ou encore la situation périlleuse de Bonnie seule dans le royaume des ombres.
Dans ce tome, nous apprenons aussi que Shinichi et Misao ne sont pas les cerveaux de l’histoire mais seulement des exécutants au service d’une force supérieure et bien plus noire. Ce qui arrive à la ville est déjà survenu dans le passé au Japon. La question qui se pose alors est : qui se cache derrière tout ça et comme sauver la ville de la destruction ?
C’est finalement Bonnie qui va trouver étrangement la solution : le Trésor des Sept Kitsune. Lors d’une transe elle va aussi prévoir l’Ultime Crépuscule qui va s’abattre sur Fell’s Church (lorsque les enfants vont attaquer leurs parents). J’adore beaucoup ce personnage même si elle est frêle d’apparence. Meredith est aussi un super personnage secondaire très fort alors qu’un lourd passé pèse sur ses épaules.
Le compte à rebours est donc lancé. Une certaine intensité du récit se fait ressentir et aussi il est difficile de refermer le livre pour faire une pause entre tant on veut découvrir une bonne fois pour toute ce qui va arriver.
Après que la source du chaos à Fell’s Church meurt, il nous reste encore cent pages à lire. Et là j’ai été déçue : finalement Elena n’aura pas vraiment eu à choisir entre Stephan et Damon. Puis la jeune femme négocie aisément le retour à une vie normale à Fell’s Church en ressuscitant les morts et en effaçant toutes les mémoires… c’est devenu subitement trop facile alors que les autres tomes offraient quelque chose de beaucoup plus sombre.
Bref, après avoir balayé quatre tomes en près de cent pages et par-là effacé tout ce qui nous a fait apprécier la saga, un autre élément vient encore me décevoir : Elena pourra vivre pour l’éternité avec l’homme de ses rêves sans avoir à devenir un vampire. Certes c’est mignon mais un peu trop simple comme solution.
A la fin, la personne qui est censée être définitivement morte sur une lune détruire où il ne reste plus que des cendres nocives va miraculeusement se réveiller. Légèrement abusé (pour ne pas dire du gros n’importe quoi). Est-ce que l’auteure prévoit une nouvelle saga qui y fera suite ? J’ai peur que si c’est vrai celle-ci manque en intérêt.
Voilà mon avis très partagé. J’ai quand même aimé ce tome qui offre beaucoup d’intensité et d’émotions, et il nous agrippe à l’histoire malgré une fin exagérée : on passe des enfers au monde des bisounours.
  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire